Anna-bree.com : un site e-commerce de luxe au merchandising efficace

Notre Capitaine national s’insurge contre la nouvelle version du site Kenzo et se demande si les sites de luxe peuvent s’affranchir des règles de l’ergonomie.

Voici un contre exemple très réussi réalisé par un ex-collègue de la Redoute, Irwan. Je vous invite à découvrir son site e-commerce qui bénéficie d’un magnifique merchandising de séduction : Anna & Bree

  • La homepage est sobre, simple et tout simplement très classe. Elle reflète bien l’objectif du site (la vente de prêt à porter féminin de luxe) et donne envie d’entrer dans la boutique. Un menu déroulant permet d’accéder aux principales familles de produit par saison (je suppose qu’au mieux/au pire, seules 2 collections/saisons seront présentées simultanément).
    Axes de progrés : le moteur de recherche interne est caché et petit (noir sur fond noir avec une meilleure visibilité au survol). Toutefois, la gamme n’étant pas très large ni profonde et sachant que la structure du site étant très claire et simple, je ne pense pas qu’il soit extrêmement sollicité. A améliorer par la suite lorsqu’il y aura 150 t-shirt femme comme à la Redoute. Ensuite, tout est un histoire de goût et de couleur : celle qui n’aime pas le gris, le noir et le blanc devra passer son chemin 🙂

    Astuce : on pourrait imaginer un test A/B et arriver directement à la page liste avec tous les produits pour gagner un clic et exposer tout le choix.

La suite de la visite est dans « lire la suite » 🙂


  • La page liste est tout simplement superbe avec des effets de survol très intéressants qui permettent de toucher le produit rapidement. La charte photo est bien étudiée et donne un sentiment d’homogénéité au site . La vignette en page liste est déjà d’une belle taille et au survol on en prend plein les yeux. Un zoom prend place à gauche et se substitue à la navigation : j’adore !

  • Côté navigation, le client bénéficie d’une assistance clé dans le monde du prêt à porter : le filtre par la taille et la couleur.

    Axes de progrés : les filtres à gauche sont placés un peu trop bas à mon goût et certains filtres par couleur ne modifient pas l’image présentée en page liste (je filtre « gris » mais les images restent en « noir » dans la page). De plus, la taille et la couleur activées en page liste ne sont pas mémorisées un fois qu’on se retrouve dans la fiche produit. Enfin, la navigation de page en page mériterait d’être supprimée au profit d’un affichage complet des produits sur une seule page vu le nombre encore faible de produits et sachant que peu de visiteurs passeront de page en page. L’effet zoom mériterait un petite temporisation d’une 1/2 seconde.

Le survol en page liste : je suis fan même si une légère temporisation serait parfaite !

  • La fiche produit est très séduisante avec un visuel extrèmement bien intégré à la page. On est plongé dans le produit. Le bouton d’ajout au panier est à l’image du site : stylisé. Le descriptif produit est accessible même si la typo est vraiment petite.
  • Axes de progrés : les vues additionnelles nécessitent un clic pour les visualiser en grand. J’aurais aimé un système « no clic », le clic étant réservé pour le méga zoom pleine page. Il manque des vues de dos et des zooms matières pas toujours présents. Sur des produits haut de gamme, il faut rassurer le client au maximum et l’innonder de vues additionnelles. Le contenu est ROI. Il n’y a pas de breadcrumb ni bouton retour. Le sentiment du « cul de sac » est gênant. La seule solution est d’activer le « back » navigateur ou de repartir dans le page liste via le menu : dommage. Le prix est très peu visible et il ne semble pas assumé ! J’aurais aimé un bouton de partage vers les réseaux sociaux. Il y a très peu d’informations destinées à créer la rassurance : paiement sécurisé, possibilités de retour… Enfin, le cross selling est trop présent au détriment des informations de conversion (prix, bouton panier…) qui mériteraient d’être remontées.

  • La confirmation de mise au panier est bien réalisée. On arrive directement au panier sans layer ou autre pop-up. Le bouton « continuer mes achats » renvoi bien vers la dernière fiche produit et pas la homepage.
  • Axes de progés : les ventes associées ne sont pas bien mises en avant. Les boutons « continuer mes achats » et « poursuivre ma commande » devraient être dupliqués en haut de page.

  • Le check out et notamment le paiement en ligne est très bien intégré (CB Atos). J’aime bien la possibilité de commander sans créer un compte.




En résumé, Anna Bree se positionne donc sur un marché de niche. Mon seul regret se situe au niveau des prix mais l’authenticité, l’originalité et l’exclusivité se paient. Les frais de ports sont offerts. C’est déjà ça ! Sa communauté grandissante sur Facebook lui augure un bel avenir même si il ne fait pas confondre communauté et clientèle (1830 fans au moment où je rédige cet article).  Il bénéficie en tout cas d’un site beau e-commerce à la hauteur de ses ambitions. Irwan, je te souhaite beaucoup de succés 🙂

//

LES CHIFFRES CLES D’ANNA BREE : interview en vrac réalisée par email le 16/12/09

D’où vient le nom Anna Bree ? 

C’est très simple. Ce sont le nom des créateurs, nos noms, qu’on a féminisés, équilibrés et internationalisés. Le prénom Bree est connu par desperate mais c’est flamand.Un peu comme nous

Combien de personnes travaillent sur le projet ?

On est neuf = associé + copains en freelance

Quel est le statut de l’entreprise ?

SAS, dont je suis Président

Est-ce que ton expérience à la Redoute a été profitable ?

Of course. La Redoute est une excellente école où j’ai pu côtoyer un éventail de métiers très vaste. Nous voulons faire d’ANNA & BREE une toute petite marque qui offre un style basique/chic, à la recherche du moindre détail dans la coupe, les tissus et les finitions. Donc certaines méthodes Redoute sont prises à contre-pied
Les domaines concernés : produits (style, qualité tissus, finitions), supply chain (sourcing local, micro-séries), CRM (transparence : n° tél, adresse e-mail, etc.), marketing (politique de prix, politique d’image), e-commerce (simplicité, fonctionnalité, communautaire, etc.)

Quelle est la plateforme e-commerce ?

la e-boutique est basée sur magento, le blog sur wordpress
Il y a très peu de spécifique : templates/skin, qq classes surchargées pour certains comportements métier spécifiques (ex : n° commande *non* séquentiel)

Quel a été le timing de réalisation ?

  1. maquettage : mai/juin/juillet
  2. intégration/réalisation/tests-unitaires en parallèle = juin/juillet/août/septembre (30jh environ)
  3. recette/préprod = septembre/octobre
  4. contenus catalogue/éditorial en parallèle = octobre/novembre 

As-tu quelques chiffres clés à nous communiquer ?

Ca, je comptais le mettre sur notre blog à l’occasion de notre « moiniversaire » mais je peux déjà te donner quelques chiffres de trafic
Sur la période du 22/11 au 15/12 (24 jours):

  • 4585 visites
  • 3665 visiteurs uniques
  • 5,47 pages en moy
  • 2:52 temps moy

Quelles actions commerciales sont prévues en fin de collection ?

Surtout pas de soldes, tout devrait être reconduit ! L’objectif est de ne jamais faire de démarque, comme Ikea
A la rigueur, on ne devrait même plus parler de collection. On fera notre actualité avec nos nouvelles créations, actus, interviews, etc.
c’est clair qu’on sera en dehors du flot « mainstream »
c’est aussi à ce moment qu’on devrait commencer un gros travail de com RP

Est-il prévu une ouverture de boutique « physique » (e-commerce de proximité) ?

complètement, il y a plusieurs chantiers : notre propre boutique, être chez des boutiques multi-marques, ventes privées.
mais bon… c’est encore tout neuf, impossible d’annoncer des dates sérieuses, j’aurai des dates fermes fin janvier

Combien de temps est mémorisé le panier ? (sujet chaud du moment)

session anonyme = 60minutes
loggé = tout le temps, le contenu du panier est enregistré

4 commentaires à propos de “Anna-bree.com : un site e-commerce de luxe au merchandising efficace”

  1. L’effet « cul de sac » est clairement présent, j’ai cherché quelques secondes, le menu est également très petit alors qu’il y a suffisamment de place pour l’agrandir.

    Et le prix tout petit, il y a une raison?

  2. Je ne sais pas pourquoi les prix sont si peu visibles. Je poserai la question à Irwan à l’occasion à moi qu’il ne passe par ici avant …

  3. Beau site !

    Le formulaire « adresse de facturation » mériterait une petite optimisation en terme de lisibilité :
    – interligne plus grand
    – taille des champs adapté aux données attendues
    – espace entre les intitulés et les champs réduit
    – inversion Département / Pays
    – classement alphabétique des départements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*