Moteur de recherche interne : utilité de l’autocomplétion

L’objectif d’un moteur de recherche interne est d’aider le client à trouver rapidement ce qu’il cherche. Mais environ 10% des internautes font des fautes d’orthographe. De plus en plus, on voit apparaître des aides à la saisie pour orienter / guider le client et éviter ainsi qu’il se retrouve devant la fameuse page de recherche sans résultat à très haut pouvoir de taux de rebond.

Cette autocomplétion est généralement réalisée en AJAX directement sur le front office. Des préconisations (moins de 10) s’affichent au fur et à mesure que l’internaute saisit ses mots clés. C’est globalement très efficace.

Apple.com a été un des sites précurseur sur cette fonctionnalité en affichant des miniatures des produits (mais bon avec moins de 100 produits dans la gamme, c’est plus facile qu’avec 15.000).

Je me pose encore des questions sur

  • le merchandising des propositions : est-ce tout simplement les tops recherches des internautes, celles qui remontent le plus de résultat (pas forcément utile) ou plus étudié avec les tops requêtes les plus rémunératrices ?
  • le tracking : est-il possible de détecter si l’internaute utilise les recommandations ?
  • les limites techniques : je ne les connais pas mais quand je vois tous les exemples ci-dessous de grands sites e-commerce qui ont généralisé cette fonctionnalité, je me dis que cela doit être jouable sur n’importe quel site marchand qui se respecte …

Ebay :

3suisses :

Apple.com : le plus efficace à mon goût 🙂

Amazon :

Google : intéressant => l’affichage du nombre de résultats correspondant au(x) mot(s) clé(s)

A découvrir :

2 commentaires à propos de “Moteur de recherche interne : utilité de l’autocomplétion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*