Optimiser le ranking en page liste

#backtobasic

On relance les sujets basiques mais la répétition fixe la notion, n’est-ce pas ? Après la navigation, reprenons un peu de temps pour parler des pages listes / listings produits.

« Pas vu, pas pris ». C’est aussi simple que cela. Si votre produit n’est pas visible dans les listing produits, il a peu de chance d’être cliqué et vendu. Peu de clients vont faire l’effort de paginer pour trouver la perle rare. C’est un peu comme dans une recherche sur google : qui va regarder les résultats au delà de la première page ? Il faut donc rendre vos meilleurs produits visibles, à hauteur des yeux (avec un minimum de scroll), comme dans un linéaire physique.

Voilà quelques chiffres pour étayer mes propos. Vous verrez, dans le domaine du merchandising online, tout est plus simple avec de la data 🙂 Grâce à certaines fonctionnalités de Google Analytics (GA), l’option Enhanced e-commerce et un effort de tagging, il est possible de tracker facilement toute l’activité de vos pages listes. GA capture les impressions de vos produits (si le produit est vu au scroll notamment), si il est cliqué, mis au panier et finalement acheté. What else ?

Rapport Conversion > E-commerce > Shopping Analysis > Product List performance > Product list position

capture-decran-2016-10-03-a-14-52-43

Vous devriez constater facilement que près de 75% de votre activité est générée par la page 1 et près de 50% sur les toutes premières positions visibles sans trop d’effort de scroll. Donc si vous ne placez pas vos bons pions dans cette zone ultra chaude, vous perdez de l’argent et vous dégradez l’expérience de vos clients.

capture-decran-2016-10-03-a-14-47-51

Il est possible que vous ayez mis en place des méthodes de filtres / navigation guidée. Dans ce cas, il est alors d’autant plus important de mettre à jour dynamiquement en zone chaude vos meilleurs produits/services et l’ordre d’affichage global.

 

A vous de ranger vos produits en fonction de votre stratégie commerciale (du – cher au + cher, par meilleures ventes en CA, marge ou quantités, par nouveautés…) ! Sachez que très très peu de clients viendront modifier ce choix par défaut de présentation. Donc ne vous trompez pas et si vous ne savez pas choisir, AB testez-les 🙂

 

5 commentaires à propos de “Optimiser le ranking en page liste”

  1. Hello. Complètement en phase.
    On a vu plusieurs projets ou le tri avancé des pages listes a eu un impact de fou… et dans des secteurs très variés (drive, grande conso, site vertical…)

    Donc oui, AB tester (la mesure, il n’y a que ça de vrai 😉 )

    Mais aussi : les solutions doivent permettre de mixer plusieurs critères (prix, promo, nouveauté, marge, stock, niveau de vue ou de vente, …) ce qui demande un peu de math, pour normaliser un peu tout ça 😉

    Et puis bien sûr le graal, c’est la personnalisation : pourquoi trier de la même manière pour deux clients différents ? ça pose bien sûr des problèmes techniques mais il y a des solutions 😉

  2. En effet la cible est d’adapter le ranking à l’utilisateur pour mettre en avant les produits, contenus ou services qui répondent à ses attentes, dans les catégories où les sélections sont larges.
    Nous travaillons sur des sélections plus courtes pour faciliter la compréhension de la montée en gamme. Pas certains que des pages listes à 1000 produits soient les plus pertinentes sachant que peu d’utilisateurs feront l’effort d’appliquer des filtres de navigation guidée.

  3. Bonjour j’aimerais contacter un E-Merchandiser par adresse e mail si possible pour poser des questions sur le métier.
    Est ce que quelqu’un pourrait répondre à mes questions ?
    Merci d’avance.

  4. Le merch’ n’étant pas ma spécialité, je découvre cette fonction de tagging GA, ça a l’air top !

    Merci par ailleurs Sylvain pour ces chiffres éloquent ! Je me dis en revanche qu’il y a un bémol à l’analyse, car autant je ne peux que partager avec enthousiasme l’analogie avec la deuxième page google 😉 , autant pour google il y a plus ou moins toujours une deuxième, troisième, quatrième… page de résultat !

    On interprétera ainsi différemment le 73.3% de ton diagramme si 10% des pages liste ou 80% des pages liste ne proposent qu’une page de résultats, sans pagination donc. Car s’il n’y a qu’une page de résultat, on s’attend évidemment à ce que ce soit celle-là qui performe 🙂
    A moins que ce soit déjà un résultat filtré sur « parmi les pages listes qui possèdent « 5 pages et plus de produit » ?

    PS : +1 sur la perso évidemment François ! 😉

  5. Merci Guillaume pour ce retour pertinent.
    Si la majorité des catégories analysées contiennent 1, 2, 3 pages listes de produits… ou plus, les résultats peuvent en effet varier.
    Je vais tenter de croiser avec cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*